Les Centres de Gestion Agréés


Les Centres de Gestion Agréés sont des structures associatives régies par la Loi 10/92/ADP du 15 décembre 1992 et agréées par le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), pour apporter un appui aux Petites et Moyennes Entreprises (PME). Ils ont essentiellement deux missions : la mission de prévention et d’assistance fiscale et celle de l’assistance en matière de gestion. Pour cela, ils travaillent à regrouper les Petites et Moyennes Entreprises (PME), afin de leur apporter l’assistance nécessaire à leur développement.


Les CGA sont créés par neuf (09) membres fondateurs que sont la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF), l’Association Professionnelle des Banques et Etablissements Financiers du Burkina Faso (APBEF-BF), la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso (MEBF), l’Ordre National des Experts Comptables et Comptables Agréés du Burkina Faso (ONECCA-BF), la Fédération des Industries Agroalimentaire et de Transformation du Burkina Faso (FIAB), le Syndicat des Commerçants Importateurs et Exportateurs du Burkina (SCIMPEX), l’Association Professionnelle des Sociétés d’Assurance (APSAB), le Conseil National du Patronat (CNPB) et l’Association Professionnelle des Producteurs d’Huile des Hauts-Bassins (APHB).


Les principaux textes de base des CGA sont la loi de finance (article 14, loi de finance Gestion 1999), le décret (n°2007-216/PRE/PM/MFB du 24 avril 2007), le récépissé (n° 2007–622/MATD/SG/DGLPAP/DOASOC) et l’agrément (n°2008-079/MFB/SG/DGI). Au niveau communautaire les CGA sont régis par la directive 03/97 de l’UEMOA. A travers les CGA, l’UEMOA cherche à renforcer l’environnement institutionnel d’appui aux PME.